À sa création en 1981, Caupamat s’est spécialisée dans le domaine de la signalisation routière « permanente » et la signalisation « temporaire », dite de chantier.

Les séparateurs de voies en plastique font partie de la seconde catégorie. Éléments de balisage, ils complètent parfaitement la signalisation de chantier.

Découvrons ensemble tout de leur fonction, leur mise en place et leurs nombreux avantages !

Qu’est-ce qu’un séparateur de voie en plastique ?

Les séparateurs de voies, dits K16, sont des composants de sécurité routière en plastique, en polypropylène teinté dans la masse précisément. Ils font partie de la signalisation horizontale.

De couleur rouge et blanche, ils sont installés à même le sol, généralement en alternance afin de permettre une haute visibilité des passants. Ils attirent ainsi l’attention des tous les utilisateurs de la route : piétons, cyclistes, automobilistes…

Pourquoi utiliser des séparateurs de voie ?

Il est primordial de guider les usagers aux abords d’un chantier pour les protéger, ainsi que le personnel de chantier et les riverains. En ce sens, les « baliroad » sont utilisés pour les sécuriser et délimiter les zones de trafic. C’est la solution idéale pour tous types de chantiers bâtiment et TP, chemins temporaires et évènements.

Ils protègent de cette manière tous les publics concernés en isolant les couloirs de circulation des espaces de chantiers. Lestés, ils représentent un obstacle résistant, une défense redoutable contre les dangers extérieurs.

On peut alors les retrouver :

  • Le long d’un chantier temporaire pour en définir les limites.
  • À l’approche d’une voie provisoire pour rediriger la circulation.
  • Posés directement sur la chaussée ou les trottoirs, pour barrer l’accès des véhicules.

Ce fut le cas par exemple pour le Festival de musique Hellfest 2022. En juin, les équipes Caupamat ont été sollicitées pour assurer le balisage de la ville de Clisson et au-delà, pour un chantier d’une certaine envergure. Des séparateurs de voies en plastique lestés ont été apposés de manière facile et rapide sur près d’une dizaine de kilomètres !

Quels sont les avantages d’un séparateur K16 ?

Ils sont nombreux ! Voici une liste non exhaustive de leurs bénéfices :

  • Loués ou achetés chez un professionnel des équipements de signalisation de chantier et sécurité routière, les « baliroutes » sont certifiés conformes aux normes NF en vigueur ! (XP P98453 et XP 98454)
  • La matière plastique polypropylène est légère et permet une manipulation efficace et rapide pour une facilité d’installation, autant sur des chantiers de petite comme de grande envergure. Ils résistent aux intempéries climatiques donc se posent aussi bien en intérieur qu’en extérieur.
  • Les « baliroad » sont également aisément empilables, gain de temps et simplicité de manutention garantis pour le transport et le stockage !
  • Les séparateurs sont faciles à lester. Au choix, ils peuvent être remplis avec du sable, du gravier, de la matière recyclée, de l’eau (penser à le récupérer pour les plantes de votre collectivité par exemple), ou encore par plot béton ou résine. Leur vidage est aussi simplifié.
  • Par leur conception, ils s’emboitent facilement les uns aux autresgrâce aux liaisons et connexions dont ils sont équipés.
  • Disponibles dans les coloris blanc et rouge, teintés dans la masse, ils sont visibles et attirent l’attention des utilisateurs de la route.

Nous vous proposons 2 modèles de délimiteurs plastiques, en location ou en vente, qui s’adaptent à toute caractéristique de chantier routier.

Penchons-nous sur leurs spécificités respectives !

  1. Le modèle emboitable :

Le séparateur de voie emboitable répond à un besoin de protection et signalisation des chantiers TP.

Il est économique, mais aussi ergonomique, il permet d’optimiser le stockage, facilite sa prise en main et sa manutention.

Les connecteurs sont emboitables, les caissons sont fermés, liaisonnés (livrés avec les attaches), et lestés avec du sable ou des plots béton ou résine.

  • Ses dimensions : L 1100 mm x l 510 mm x H 750
  • Son stockage réduit : 25 unités par palette.
  • Son lestage : au sable = 150 kg, à l’eau = 100 kg.

Ce séparateur permet d’aménager des chantiers, essais de trafics, manifestations ou encore un plan de circulation. Son liaisonnement est pratique et simple par ses connexions intégrées. Sa manipulation est facile et il est visible de nuit. Il est aussi doté d’une face antidérapante.

Son lestage se fait par eau, sable, gravier ou matière recyclée.

  • Ses dimensions : L 1350 (1200 emboîté) mm x l 525 mm x H 750
  • Son stockage réduit : 50 unités par palette (passage pour manutention par élévateur à fourches)
  • Son lestage : au sable = 60 kg, à l’eau = 43 kg.

Un équipement de 7 séparateurs pour une installation giratoire est possible.

Nous vous proposons également un modèle de séparateur de voie étroit, parfait si vous manquez fortement de place, autant sur la chaussée que pour le stockage (jusqu’à 50 unités par palettes).

Quelle est la différence avec un séparateur en béton ?

Les séparateurs de voie se déclinent en plastique et en béton.

Les séparateurs en béton sont alors idéaux sur les zones routières très dangereuses afin de limiter la gravité des sorties de route, d’atténuer les chocs sur la voirie et de retenir et rediriger les voitures. Ils sont préconisés pour les chantiers de longue durée et sur les autoroutes et voies rapides par exemple.

Les séparateurs plastiques se montrent ainsi plus polyvalents. Avec une installation rapide, ils sont faciles à déplacer selon l’avancée des travaux, recommandés pour des chantiers de courte ou moyenne durée.

Chez Caupamat, la sécurité c’est notre priorité.

Nous vous proposons en location ou en vente une large gamme d’équipements de sécurisation de chantiers de travaux publics et d’événements : retrouvez les catalogues détaillés de nos produits et demandez un devis rapide !

Partager cet article

LinkedIn

Réponse dans les plus brefs délais

Devis gratuit